Produits frais

Catégories

Togo : Un cinquième pour le bœuf

Grâce à un cofinancement de l’Union Européenne (UE) et de l’Agence Française de Développement (AFD), un marché moderne de bovins a vu le jour à Awotéré, localité située à 180 km au Nord de Lomé, dans la Commune Anié 1.

Inaugurée le 22 avril 2021, l’érection de ce marché régional rentre dans le cadre du Projet d’Appui à la Mobilité du Bétail pour un Meilleur Accès aux Ressources et aux Marchés en Afrique de l’Ouest (PAMABARMA-C3 PREDIP). D’un coût global de 62 000 000 F CFA, il est bâti sur une superficie de 800 m2 avec une capacité d’accueil de 2 000 bœufs.

Cinquième du genre dédié exclusivement au commerce bovin après ceux d’Adétikopé, de Cinkassé, de Koundjouaré et d’Agbassa, ce nouveau marché répond aux normes de modernité. Il y a une douzaine de marchés à bétail officiels. Sur les douze, cinq sont construits et dédiés au commerce de bœufs. La structure va permettre aux acteurs de l’élevage de décupler leurs activités en leur offrant un cadre adéquat et sécurisé pour accueillir les troupeaux en provenance du Nigéria, du Bénin, du Sahel, de la région des Plateaux et autres localités.

Le marché de bovins d’Anié vient renforcer la filière bétail et viande en structuration par le Gouvernement togolais et ses partenaires depuis quelques années.

Selon la FAO, la contribution du sous-secteur de l’élevage représente 16,56% du PIB agricole et 6,73% du PIB national.

Julles AHADO

Source : ATOP

Togo : Une pause-caf
Togo : Et de trois p

cnbcdytriutodsgxvcx

gkhfgfduryfjhcvvcjhuyiurtzscxvbcnv,

gkhfgfduryfjhcvvcgkhfgfduryfjhcvvcgkhf

fr_FRFrench