Produits frais

Catégories

Togo : Et de trois pour les IFAD

Après l’inauguration de l’Institut de Formation en Alternance pour le Développement (IFAD) en aquaculture d’Elavagnon (Est-Mono), et un autre spécialisé dans l’élevage et les produits laitiers en cours de finition à Barkoissi (préfecture de l’Oti au Nord du Togo), le Président de la République, Faure GNASSINGBE, a procédé à l’inauguration d’un nouvel IFAD le 28 avril 2021. Ce centre est implanté au lycée d’Adidogomé (banlieue Nord-Ouest de Lomé). Consacrée aux métiers des énergies renouvelables et du bâtiment, l’infrastructure, construite sur plus de 3 000 m2, comprend une vingtaine de salles de cours et est dotée d’une mini-centrale solaire.

Dans le cadre de la rénovation des filières de la formation de l’enseignement technique, le gouvernement togolais, s’est lancé le défi de la création de dix IFAD. Face à l’inadéquation entre l’emploi et la formation dont souffrent la plupart des jeunes diplômés, ce projet est conçu pour recadrer la formation professionnelle dans plusieurs secteurs.

En rappel, le Togo dispose d’une centrale solaire photovoltaïque de 50 MW de puissance installée à Blitta (localité située dans la région centrale, à 262 km de Lomé). Ce qui porte la capacité de production propre du pays à 265 MW. A terme, cette centrale devrait fournir de l’électricité à 600 000 ménages ainsi qu’à 700 petites et moyennes entreprises (PME). Ainsi, l’existence d’un centre de formation spécialisé dans les énergies renouvelables et le bâtiment offre des perspectives attrayantes.

En dehors de l’agriculture, la logistique, le bâtiment, les transports et le numérique sont les secteurs visés par les IFAD qui comptent atténuer les problèmes de chômage tout en assurant une meilleure adéquation formation-emploi.

Birénam KODO

Togo : Un cinquième
Togo : L’essentiel

cnbcdytriutodsgxvcx

gkhfgfduryfjhcvvcjhuyiurtzscxvbcnv,

gkhfgfduryfjhcvvcgkhfgfduryfjhcvvcgkhf

fr_FRFrench