Bénin: Le pays devient le premier producteur de coton en Afrique

/

Ce vendre 27 décembre 2019, le chef de l’Etat Patrice Talon a fait son discours annuel sur l’état de la nation. Devant les députés, le président de la République a relevé les performances agricoles du Bénin en 2019.
Le président Patrice Talon s’est présenté devant la représentation nationale pour la quatrième fois pour le traditionnel discours sur l’état de la nation. Et au cours de cet exercice, le chef de l’Etat a indiqué que le Bénin a effectué des performances considérables dans le secteur agricole en 2019.
Il a estimé que c’est «un motif de satisfaction de relever qu’au cours de la campagne 2018-2019, notre pays est devenu le premier producteur de coton en Afrique, avec 678.000 tonnes». Pour Talon, «une telle performance, remarquable en soi mais qui reste à améliorer encore, s’est doublée du positionnement du Bénin comme deuxième producteur de vivriers dans l’espace UEMOA».
Il a indiqué que cette prouesse a été possible grâce à l’apport de l’Etat qui a financé, sur ressources intérieures, «les plans de développement des filières riz, maïs, manioc, anacarde, ananas, viande, lait et œufs de consommation, ainsi que des aménagements hydroagricoles». Le président informe que pour soutenir cette dynamique satisfaisante, l’Etat a «particulièrement renforcé la conformité de l’ananas béninois aux normes à l’exportation, ce qui a permis d’écouler, au cours de l’année, une quantité record de près de 600 tonnes sur le marché européen». De même, l’Etat a aménagé 42 hectares de plantations pilotes de mangues avec pratiquement 9.000 plants greffés de nouvelles variétés prisées à l’export.
Aussi, dans le cadre de la promotion de entrepreneuriat agricole et rural, l’Etat a financé des centaines de projets privés, engagé l’aménagement de plus de mille hectares et la construction de quatre grands marchés dans la vallée de l’Ouémé.
En 2019, l’Etat béninois a réalisé plus de 250 hectares de nouveaux périmètres irrigués à Malanville et Karimama et aménagé et mis en valeur 530 hectares de périmètres maraîchers tandis que 1.100 autres hectares sont en cours d’aménagement. Il a aussi procédé à «l’assainissement, des plans d’eau et pêcheries sur le lac Ahémé, le lac Nokoué, et la lagune de Porto-Novo».
L’écosystème aquatique est désormais débarrassé des engins prohibés et offre de meilleures conditions de navigation et de développement des poissons. Selon Patrice Talon, « le taux des ménages en insécurité alimentaire dans notre pays est ainsi descendu à 9% contre 11% en 2018». Aux dires du président, les actions menées dans ce secteur ont créé au moins 14.200 emplois directs et 51.300 emplois indirects.

Aichatou T.

13 commentaires sur l'article “Bénin: Le pays devient le premier producteur de coton en Afrique

  1. Have you ever thought about creating an e-book or guest
    authoring on other sites? I have a blog centered
    on the same ideas you discuss and would love to have you share some stories/information. I knoiw my subscribers would appreciate your work.
    If you’re even remotely interested, feel free to
    send me an email.

  2. I like the helpful info yyou supply to your articles. I’ll bookmark your blog and test once more here frequently.
    I’m rather suree I will be told plenty of new stuff right right here!
    Good luck for the following!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

× Avez vous des questions?