Le diabète, contrôler l’alimentation

/

Information Nzara : journée mondiale du diabèteLe diabète correspond à une élévation anormale de la glycémie, définie par le taux de sucre dans le sang. Cette augmentation de la glycémie peut provoquer à plus ou moins long terme des lésions de différents organes, comme les yeux, les reins, les nerfs et les vaisseaux sanguins. Le diabète ou diabète sucré (terme un peu dépassé) est évoqué lorsque la glycémie à jeun est supérieure ou égale à 1,20 g/l, résultat obtenu à deux (2) reprises successives. On distingue deux formes de diabètes : les diabètes de type 1 et type 2.

Au cours du diabète de type 1 ou diabète insulino-dépendant, des cellules du pancréas sont détruites entraînant alors une diminution voire une absence totale de sécrétion d’insuline (hormone régulatrice du taux de sucre dans le sang). Le pancréas ne réussit donc plus à synthétiser suffisamment d’insuline. Par conséquent, le glucose n’arrive plus à pénétrer dans les cellules, augmentant ainsi son taux sanguin et provoquant une hyperglycémie. Les symptômes surviennent en général très brutalement. Entre autres, un besoin d’uriner fréquemment, une soif intense, une sensation de faim intense, une perte de poids, une fatigue intense ou des pertes de connaissance à répétition.

Le diabète de type 2 résulte d’une diminution des effets de l’insuline, on parle alors d’insulino-résistance : le sucre s’accumule dans le sang, la glycémie augmente, le diabète apparaît. Le diabète de type 2 est une maladie qui reste très longtemps silencieuse pouvant évoluer pendant des années sans provoquer aucune manifestation. La majorité des diabétiques de type 2 ne ressent aucune gêne pendant de nombreuses années. Le diabète de type 2 ne se voit pas : aucun symptôme ne permet de le repérer avant l’apparition des complications.

Néanmoins les signes suivants peuvent l’annoncer : fatigue, troubles de la vision, sensation de bouche sèche, besoin d’uriner souvent, faim ou soif réguliers, picotements dans les pieds, infections qui guérissent mal… Ils apparaissent plus lentement et discrètement. Il est important de savoir repérer les signes discrets du diabète : tendance aux infections de la peau (abcès, furoncles), troubles de l’érection, fatigue, essoufflement, infections urinaires…

Afin d’éviter l’apparition de la maladie, il faut connaître les facteurs de risque pour tenter de les corriger. Entre autres, il s’agit des facteurs héréditaires, l’hypertension artérielle, le surpoids. Il est également recommandé d’avoir une alimentation saine et équilibrée (éviter les aliments trop riches en graisses et sucres, prioriser les fruits et légumes), pratiquer une activité physique régulière, éviter de fumer et réduire le stress. Les personnes souffrant du diabète doivent se faire suivre régulièrement par un médecin.

Adillah A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

× Avez vous des questions?